En cas de divorce comment est calculé le montant de la pension alimentaire :Le cas de la résidence classique

En cas de divorce comment est calculé le montant de la pension alimentaire :Le cas de la résidence classique
Dans ce cas, le parent débiteur de l’obligation de verser une pension alimentaire est le parent qui ne détient pas la résidence principale de l’enfant.
C’est donc le parent qui bénéficie d’un droit de visite et d’hébergement, celui-ci peut être le père ou la mère.
>> Le cas de la résidence alternée
Dans ce cas, le versement d’une pension alimentaire n’est pas obligatoire. Cependant, il est fortement conseillé lorsqu’il existe une disparité de revenus entre les deux parents.
En effet, les juges aux affaires familiales sont relativement sensibles à ce que l’enfant bénéficie d’un niveau de vie similaire chez les deux parents
La pension alimentaire permet ainsi d’équilibrer la disparité dans les niveaux de vie pour l’enfant.
>> L’assiette de la pension alimentaire
Le montant de la pension alimentaire pour les enfants est fixé en fonction des ressources et des charges de celui qui doit la verser.
Elle est aussi fixée en fonction des besoins de celui à qui elle est due.
Le montant de la pension alimentaire et les modalités d’exécution sont fixés par le juge aux affaires familiales, lequel tient compte notamment des : revenus du travail, prestations sociales, revenus du capital, indemnités, revenus du nouveau compagnon ou de la nouvelle compagne, gains de jeu.